Ochlocratie officialisée par Christophe Castaner

Ce mardi 9 juin 2020, le gouvernement français par la voix du ci-devant ministre de l’intérieur Christophe Castaner a officialisé le fait que nous n’étions plus en démocratie, gouvernement par le peuple mais en  ochlocratie, gouvernement par la foule.

En disant « Je crois que l’émotion mondiale, qui est une émotion saine sur ce sujet, dépasse au fond les règles juridiques qui s’appliquent », cet individu qui représente le gouvernement français, a clairement exprimé le principe que l’émotion, motivation de la foule, pouvait être plus importante que la raison, base des règles juridiques que le peuple se donne en démocratie.

Polybe, cet hipparque grec du 2e siècle avant JC, a détaillé le cycle monarchie, tyrannie, aristocratie, oligarchie, démocratie, ochlocratie et retour à la case départ.

Suivant la réaction d’Emmanuel Macron à la phrase incroyable de son ministre de l’intérieur, nous saurons dans quel régime notre président de la république nous voit.

Ce très court billet pour éveiller l’attention à la réaction élyséenne.

8 réflexions au sujet de « Ochlocratie officialisée par Christophe Castaner »

    • La prochaine étape va être la bataille de la réinitialisation que tout le monde demande avec des buts opposés.

      Le « great reset » de Davos en janvier 2021 doit être terrassé pour laisser la place à une vraie réinitialisation dont on attend concepteurs et porteurs.

  1. Cher Marc Dugois,

    Pour une fois, je crois que vous vous trompez… ou que vous feignez de vous tromper. Si Castaner soutenait réellement l’ochlocratie, il n’aurait pas sauvagement réprimé et mutilé une autre foule de couleur jaune fluo il y a quelques mois, ce que vous ne pouvez ignorer bien entendu.

    Ce n’est donc pas l’ochlocratie qui est officialisée, mais le gouvernement par le chaos (dont j’ignore s’il porte un nom à racine grecque). Le chaos étant, par nature, imprévisible et capable de générer tout et n’importe quoi, les pouvoirs en place font mine de « justifier » leurs décisions par des arguments imbéciles comme ceux de Castaner mais bien entendu, en réalité ce n’est pas plus la foule qui décide maintenant qu’avant. Le gouvernement ne fait qu’encourager les désordres afin de pouvoir utiliser certains d’entre eux de façon à ne pas apparaître pour ce qu’il est vraiment : une tyrannie.

    Il est important je pense d’insister sur la dimension « piratage cognitif » des entreprises d’ingénierie sociale actuelles, plutôt que de laisser croire que le gouvernement « cède » à la foule. Il ne cède en rien ; au contraire, il a les idées claires et il utilise cette foule pour parvenir à ses objectifs.

    Ce n’est certes pas nouveau, mais les moyens de communication actuels décuplent l’effet et rendent la propagande plus efficace. Dans un sens comme dans l’autre, d’ailleurs, d’où l’empressement à qualifier de « complotistes » ou de « fake news » certaines personnes ou certaines informations… c’est une course de vitesse entre une oligarchie parasitaire et le peuple.

    • Votre analyse est une possibilité intéressante et l’avenir dira si vous avez raison.

      Je me contentais de souligner que quand l’émotion prend le pouvoir, la démocratie n’est plus qu’un masque de carnaval derrière lequel peut se cacher n’importe qui.

      • En effet, « derrière lequel peut se cacher n’importe qui » ! Mais je reste en désaccord sur l’idée que l’émotion ait réellement pris le pouvoir… justement parce que c’est un masque.

          • Tout à fait d’accord avec vous ! La démocratie est au mieux une utopie (dans un lointain futur où chacun aurait les capacités de juger et décider de façon rationnelle et juste), au pire une arnaque (ce qui nous afflige aujourd’hui).

            Et l’émotion est d’autant plus facilement achetable que l’on est bombardé d’images animées et sonores. Une vidéo instructive (et pas récente !) :

            https://www.youtube.com/watch?v=sv6IyXiiXNM

            (les sous-titres comportent quelques fautes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *